PICS France/Canada

Impact de la Pollution Atmosphérique sur la Santé et la Productivité en Inde.

PICS France/Canada
  1. Le projet scientifique
  2. Partenaire

Ce PICS France/Canada, qui permet une coopération du CREM avec le département d'économique de l'Université de Sherbrooke, contribue aussi à la politique internationale du CNRS.

Porteurs: Marie-Hélène HUBERT (Maître de Conférences-HDR, CREM U. Rennes 1) et M. Martino PELLI, (Professeur Agrégé, U. Sherbrooke)
Autres participants: Joeffrey DROUARD (Maître de Conférences, CREM U. Rennes 1), Charles SEGUIN (Professeur Agrégé, département des sciences économiques, UQAM)
Durée : 3ans, du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021.

Le projet scientifique

Résumé du projet: À partir de 1996, l’Inde a progressivement introduit des politiques visant à réduire la pollution atmosphérique dans les zones urbaines. Ce type de pollution a des effets nocifs sur la santé des individus, qui peuvent réduire leur productivité au travail, par exemple avec une augmentation des absences pour maladie. À ce jour, aucune étude scientifique n’a essayé d’évaluer l’impact de ces politiques de protection de l’air. Ce projet sera une première tentative d’évaluation et se focalisera sur la productivité, mesurée par le nombre d’équivalent de journées de travail à temps plein offertes. Pour effectuer cette évaluation, nous utiliserons le fait que ces politiques n’ont pas été introduites dans toutes les villes en même temps. Ceci permettra d’estimer une partie des bénéfices sociaux des politiques indiennes pour la protection de l’air, et donc d’offrir aux décideurs politiques des instruments supplémentaires pour évaluer leurs éventuelles extensions au reste du pays.

Summary: Since 1996, the Indian government has progressively introduced policies in order to reduce atmospheric pollution in urban areas. Air pollution is harmful to humans and can impact their productivity, for instance through an increase in the number of sick days. To date, no scientific study tried to evaluate the impact of these policies. This project will be a first attempt at evaluating them with a focus on productivity, measured by the number of full-time equivalent work days. In order to perform the evaluation, we are going to exploit the fact that these policies have not been introduced in all cities at the same time. This approach will allow us to estimate part of the social benefits of the Indian policies for the protection of air quality, and to provide policy makers with additional instruments in order to evaluate whether to expand them to the rest of the country.

Partenaire

U Sherbrooke - © U Sherbrooke