DIA Ibrahima

En recherche de poste

DIA Ibrahima

E-mail : 

  1. Pôle
  2. Localisation
  3. Thèse

Pôle

Organisations, Réseaux, Numérique
 

Localisation

Université des Antilles - ATER

Thèse

Thèse soutenue le 14 avril 2016
Entrepreneuriat féminin : essai empirique sur les déterminants de l’entrepreneuriat des femmes dans le secteur informel à Dakar (Sénégal)
Sous la direction de Jean Bonnet et de Sydi Abacar Dieng

Résumé :
L’étude de l’entrepreneuriat féminin au niveau du secteur informel à Dakar renvoie à une recherche sur les origines du développement des entreprises informelles au Sénégal à travers son histoire sociale, politique et économique. Les femmes majoritaires dans le pays, plus touchées par la crise et évoluant dans un contexte culturel traditionnel patriarcal, ont su développer des stratégies particulières pour s’autonomiser, s’émanciper et se départir de la dépendance vis-à-vis des hommes en intégrant le secteur informel. Notre recherche se situe dans le cadre des théories sur l’avènement entrepreneurial adaptées au contexte informel sénégalais et tente de mettre en lumière les facteurs qui poussent les femmes à entreprendre. L’inexistence de données individuelles sur les entrepreneures de l’informel à Dakar a conduit à la réalisation d’une enquête sur le terrain et les données recueillis ont fait l’objet d’un traitement économétrique. Nos résultats montrent que l’entrepreneuriat féminin sénégalais dans le secteur informel est principalement déterminé par les caractéristiques personnelles de la femme et l’environnement socioculturel et géographique dans lequel elle évolue. L’activité entrepreneuriale de la femme, au-delà des mobiles économiques, est d’abord une réponse au désir de contribuer au bien-être de sa famille et de sa communauté. C’est aussi une réponse à un besoin d’autonomie et de réalisation personnelle.