Concours Reine Elisabeth de Belgique

Le CREM est impliqué dans ce prestigieux concours musical international qui vise à élire le meilleur pianiste, violoniste, violoncelliste, chanteur et compositeur selon l'année.

violonpiano
  1. Le projet, les enjeux
  2. Le partenaire

Le Concours Musical International Reine Élisabeth de Belgique (CMIREB), communément appelé Concours Reine Élisabeth de Belgique, vise à élire le meilleur pianiste, violoniste, violoncelliste, chanteur et compositeur, alternativement (d’une année à l’autre). C’est un des concours les plus importants dans le milieu de la musique classique dans le monde. En Belgique, tous les ans, c’est un événement télévisuel.

Les organisateurs du concours ont demandé à des chercheurs du CREM de se pencher sur les règles de vote et de classement des candidats au concours et de choix et désignation du ou de la lauréate.

Le projet, les enjeux

Sébastien Courtin (CREM, Univ. Caen Normandie) et Olivier Dagnelie (CREM, Univ. Caen Normandie), avec Annick Laruelle (Univ. Pays Basque, IKERBASQUE)), étudient et questionnent les règles de vote, de classement des candidats au concours et de choix et désignation du ou de la lauréate.à la lumière des concepts, règles et outils de la Théorie du Choix Social. Les règles actuelles de désignation sont loin d'être triviales (voir ci-dessous). Il s'agit, le cas échéant, de déceler les éventuels problèmes et de promulguer des conseils. Nos chercheurs disposent pour ce faire de données empirques (confidentiels) sur les derniers concours.

Les règles actuelles de désignation sont loin d'être triviales. Reposent sur une procédure de notation à plusieurs tours, on remarque par exemple et sans reprendre tous les détails de la règle de vote, que la note est comprise entre 0 et 100 au premier tour et entre 50 et 100 en demi-finale, un vote par approbation (oui ou non) permettant en outre de prendre en compte le désir des jurés de voir le candidat accéder au tour suivant. En finale, la note oscille entre 60 et 100 et chaque membre du jury établi son classement final parmi les 12 finalistes (sans ex-aequo). Les règles établissent alors le classement final.

Le partenaire

Concours Reine Elisabeth de Belgique