CIFRE CREM Norac Foods

  1. Le projet, les enjeux
  2. Le partenaire

Ce projet de recherche, fruit d'une collaboration du CREM avec NORAC Foods, est placé sous l'égide de l'ANRT. La recherche bénéficie d'une Convention Industrielle de Formation par la REcherche, qui subventionne toute entreprise (de droit français) qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public.

Doctorante: Valéria de LIMA SALEM.
Sujet de thèse: « L’adoption de comportements responsables en consommation alimentaire – le cas des consommateurs brésiliens »
Mention: Sciences de gestion.
Directrice de thèse: Karine PICOT-COUPEY.
Tuteur industriel: Bertrand CHAMBERT-LOIR.
Durée de la convention: 3 ans (2019 - 2022).

Le projet, les enjeux

Cette recherche, qui porte sur l'adoption de comportements responsables en consommation alimentaire, est née de la rencontre d'une chercheure du CREM et du Président de la Société Norac Foods* qui souhaite s'implanter au Brésil. L’image perçue des brésiliens, à l’étranger, relève bien souvent d’une société du culte du corps. Au-delà des idées reçues, les chiffres démontrent que les brésiliens se préoccupent effectivement de leur forme et de la beauté de leur corps (Strehlau, Claro et Laban Neto, 2015).
Dans ce contexte, il pourrait sembler que l’alimentation joue un rôle essentiel. Or, si l’alimentation traditionnelle brésilienne apparaît très saine, on constate que, paradoxalement, les supermarchés et la distribution spécialisée offrent aux consommateurs de nombreux produits industriels et transformés. Les chiffres suggèrent que les Brésiliens sont aujourd'hui friands de spécialités locales très grasses comme les coxinhas et pastéis et de spécialités moins locales comme l'incontournable duo - hamburger-frites.
Pourtant, des comportements inverses tendent à gagner du terrain. En 2016, une étude de Nielsen a montré que 66% des brésiliens étaient prêts à payer plus cher pour des aliments sans ingrédients « indésirables ». En 2018, la Fédération des Industries de São Paulo a trouvé que 80% des brésiliens font des efforts pour garder une alimentation saine.
Dans ce contexte de modification des comportements, il convient de comprendre ce que mangent vraiment les brésiliens et les brésiliennes. Leur mode de consommation est-il perçu comme un moyen évident d'atteindre leur idéal esthétique? Pour Norac Foods, le défi est clair... il s'agit aussi d'identifier et de connaître ces brésiliens prêts aujourd'hui à consommer "responsable" et de savoir dans quelle mesure les autres consommateurs brésiliens sont prêts à adopter une consommation alimentaire plus responsable.

*Norac Foods est une entreprise rennaise d’alimentation nomade qui propose des sandwiches et des salades et fait un pari sur l’adoption d’une alimentation responsable.

Le partenaire

Norac Foods