ANR VALFREE

Assessing the value of freedom: an experimental approach

Large choix de tissus dans un magasin indien
  1. Assessing the value of freedom : an experimental approach
  2. Équipe

Assessing the value of freedom : an experimental approach

Les consommateurs font quotidiennement l’expérience (parfois difficile) de choisir parmi un grand nombre de biens : par exemple, un supermarché américain propose, en moyenne, 39.500 produits (Source : Food Marketing Institute).
Dans le même temps, et de manière contradictoire, les algorithmes, massivement utilisés sur internet, sélectionnent des ensembles restreints d’options susceptibles d’être choisies. En quoi l’abondance de choix, ou au contraire les mécanismes qui la restreignent, sont désirables pour les individus ?

L’objet de ce projet de recherche est la valeur que les individus attachent à la liberté de choix : les individus préfèrent-ils avoir une liberté de choix plus grande ?

Axes de recherche

Dans ce projet, nous nous intéressons en particulier à deux axes de recherche :

  1. Les préférences individuelles pour la liberté :
    les individus font-ils le choix d’avoir plus de liberté ? Comment apprécient-ils les interférences d’autrui dans leur choix ?
  2. L’effet de l’abondance de choix sur les décisions individuelles :
    disposer d’un choix plus large permet-il toujours de faire des meilleurs choix ?

Une autre dimension de ce projet est l’étude de l’influence des cultures (dédinis comme l’ensemble des croyances partagées et transmises au sein d’une société) sur les attitudes individuelles face à la liberté. Méthodologies. Pour étudier ces questions, notre méthodologie se base sur la complémentarité des approches expérimentales (expériences de laboratoire, expériences de terrain, expérience avec choix hypothétiques) avec des approches théoriques comme le choix social et la philosophie morale.

Équipe

  • É. Danan (CNRS),
  • J. V. Ferreira (Aix-Marseille Univ.),
  • N. Hanaki (Univ. Nice),
  • F. Le Lec (Univ. Paris 1),
  • S. Lemaire (Univ. Rennes 1),
  • M. Lumeau (Univ. Angers),
  • F. Moreau (Univ. Paris 13),
  • E. Schokkaert (Leuven Univ.),
  • B. Tarroux (Univ. Rennes 1, coord.),
  • J. Viotto (Univ. Paris 13).