Ordonnances et indemnités prud'homales

Les chercheurs du CREM et de l'IODE se penchent sur les incidences de la barémisation des indemnités prud'homales avec la loi "Travail"

 17-11-30_slide_dpl

Changement de salle : Amphi 1

Organisée par le Centre de Recherche en Économie et Management (CREM), en partenariat avec le laboratoire IODE - Institut de l'Ouest - Droit et Europe.

Les récentes ordonnances voulues par Emmanuel Macron ont opéré de profonds changements dans le droit du travail français. Plus précisément, la troisième ordonnance de la rentrée gouvernementale a institué un encadrement des indemnités prud’homales pour les salarié.e.s en cas de licenciement. Cette réforme se fixe pour objectif de renforcer la prévision des décisions prud’homales, considérées par les fédérations patronales comme trop incertaines. Elle chercherait également à favoriser le développement des plus petites entreprises en limitant leur risque juridique. Certain.e.s reprochent néanmoins à ces dispositions leur éventuel parti pris en faveur des dirigeant.e.s d’entreprise, au détriment des employé.e.s qui subissent potentiellement de lourds préjudices en cas de licenciement, lesquels devraient être évalués de manière individualisée.

Cette conférence ouverte au public réunira trois intervenant.e.s pour discuter de la pertinence ainsi que des effets escomptés de l’encadrement des indemnités prud’homales. L’objectif est de fournir des regards croisés entre économistes, juristes, et praticiens du droit.

Elle sera animée par :

Les présentations des intervenant.e.s seront suivies par une session de questions-réponses ouverte au public.