Résilience Covid-19 : lancement d'un nouveau projet de recherche financé par l'ANR

Parmi près de 150 projets, le projet de recherche de Rozenn Perrigot a été sélectionné par l'ANR dans le cadre de l'appel à projet Résilience Covid-19.

L’Agence nationale de la recherche (ANR) a lancé un appel à projets Résilience Covid-19 le 18 décembre 2020, en articulation avec le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) et le réseau REACTing, afin de poursuivre le soutien à l’effort de recherche nationale. Cet appel visait à soutenir des propositions de projets de recherche urgents, d’une durée comprise entre 3 et 12 mois, et il encourageait plus spécifiquement des approches pluridisciplinaires. A l’issue du processus de sélection, 45 projets de recherche ont été sélectionnés pour un financement de l’ANR à hauteur de 3,4 millions d’euros, dont le projet de Rozenn Perrigot : "Entrepreneurial fear of failure in times of the Covid-19 crisis: Antecedents, dimensions and consequences – A focus on entrepreneurs in the hotel, restaurant, bar and fitness industries."

Présentation du projet par Rozenn Perrigot

" Depuis mars 2020, avec différents collègues et les étudiants-apprentis du Master Franchise & Commerce en Réseau à l’IGR-IAE Rennes – Université de Rennes 1, nous travaillons sur le commerce en temps de crise Covid-19.

Une centaine de professionnels du commerce et de la franchise nous ont déjà accordé de leur temps pour échanger avec nous sur leurs « vécus » dans ce contexte de crise Covid-19, et plus particulièrement le soutien reçu par les commerçants de la part des différentes parties prenantes et les adaptations et innovations nécessaires à la poursuite des activités. Les premiers résultats de ces études ont été synthétisés sous la forme de posters accessibles via ce lien.

Nous débutons, en ce mois de mai 2021, une nouvelle recherche soutenue par l’Agence Nationale de la Recherche. Cette étude a pour objectif de mieux comprendre les inquiétudes des commerçants, restaurateurs, hôteliers, gérants de bars, gérants de salles de sport, etc.

Dans un premier temps, Adrianna, Anne-Lise, Sélenn et moi-même échangerons, lors d’entretiens approfondis, avec ces commerçants, restaurateurs, hôteliers, gérants de bars, gérants de salles de sport, etc.

Nous construisons cette nouvelle recherche autour de l’échange. Nous avons besoin de mieux comprendre les ressentis et les inquiétudes de ces commerçants après une année particulière. En échange, nous leur offrons un moment de discussion, de prise de recul sur la situation ainsi qu’une synthèse de cette étude d’ici quelques semaines.

Nous recherchons ainsi des commerçants, restaurateurs, hôteliers, gérants de bars, gérants de salles de sport, etc. acceptant de nous accorder un peu de leur temps (une heure environ), par téléphone, en visioconférence ou sur site dans certains cas. Peu importe la localisation (notre étude couvre tout le territoire français) et peu importe le « degré » d’inquiétudes (inquiétudes face à la situation, face aux incertitudes, face à l’avenir …).

Pour information, dans un deuxième temps, à l’automne 2021, nous lancerons une grande enquête par questionnaire auprès des commerçants, restaurateurs, hôteliers, gérants de bars, gérants de salles de sport, etc.

En espérant que les commerçants qui liront ces quelques mots nous contacteront pour convenir d’un moment d’échanges, et que les autres personnes non-concernées directement par le sujet relaieront notre sollicitation et/ou nous suggéreront des personnes à contacter de leur part.

A travers cette recherche, la parole est ainsi donnée aux commerçants, restaurateurs, hôteliers, gérants de bars, gérants de salles de sport, etc. !"

Le projet scientifique

Dans ce projet de recherche, nous examinerons l'impact de la crise Covid-19 sur les entrepreneurs des secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, des bars et du fitness qui luttent contre les fermetures administratives, les confinements et les couvre-feux. Nous nous concentrerons sur un aspect particulier : la peur de l'échec entrepreneurial.

Notre principal objectif de recherche est de mieux comprendre et évaluer la peur de l'échec vécue par ces entrepreneurs en termes de dimensions (par exemple, cognition, affect), d'antécédents (caractéristiques personnelles, caractéristiques de l’entreprise, caractéristiques institutionnelles) et de conséquences (négatives et positives) dans ce contexte spécifique de la crise de Covid-19. Ce projet de recherche s'appuiera sur deux études empiriques menées sur le marché français (l'une qualitative, l'autre quantitative). Il contribuera à la recherche et à la pratique.