CNRS UMR6211

Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Workshops et Evènements > Années antérieures > Année 2012

Colloque final du projet SOLITER

publié le , mis à jour le


« Négocier la SOLIdarité TERritoriale dans les intercommunalités »

28 et 29 juin 2012,
Université Rennes 2, Salle Jacques Léonard.

Labellisé par la MSHB fin 2007, ce projet est devenu en décembre 2008 le projet SOLITER - Négocier la solidarité territoriale dans les intercommunalités - du programme ANR « Gouverner et administrer ».

L’intercommunalité est souvent prioritairement défendue sous l’angle de l’efficacité (« capter » les économies d’échelle pour réduire les coûts, coordonner les politiques communales pour limiter les effets pervers de la concurrence fiscale ou des comportements de « passager clandestin », …). Mais la motivation de la solidarité entre communes (encore appelée équité territoriale) est également, et de plus en plus, présente pour justifier la coopération et l’intégration au sein des communautés.

Le projet SOLITER est centré sur cette seconde motivation de solidarité territoriale et en analyse les déclinaisons, les modes de négociation entre communes membres, les instruments et les effets.

Le colloque final du projet SOLITER se fixe l’objectif de présenter et discuter certains apports et résultats de SOLITER, de les situer dans le débat sur les motivations et les effets de la coopération intercommunale (efficacité versus équité), mais également dans la controverse internationale, ancrée dans les Urban Studies, selon laquelle les agglomérations et leurs communautés, loin de conduire à plus de solidarité territoriale, seraient des vecteurs d’une concurrence accrue entre territoires et d’une dualisation des espaces. Au total, l’enjeu est donc de mieux cerner « à qui profite la coopération intercommunale ? » et la place et le sens de l’argument de solidarité territoriale dans ce débat.

Voir le programme

Retrouvez les informations sur ce colloque